Affaire des Passeports diplomatiques: la Dic sur les traces d’un gendarme de la présidence

0

Une seconde mafia dans l’affaire des passeports diplomatiques a été neutralisée entre les Affaires étrangères et la Présidence. Ce, après un signalement de l’Aide de Camp du Président de la République, le Général Meïssa Cellé Ndiaye.

Quatre personnes ont été arrêtées. Ils utilisaient les noms et adresses d’anciennes hautes autorités pour obtenir des passeports diplomatiques et de l’argent au président de la république.

Les personnes qui ont acheté les passeports diplomatiques ont fait des aveux explosifs et mouillé le chancelier Amadou Kébé.

Il a déjà été identifié et ne tardera pas à être présenté aux autorités judiciaires. Il s’agirait du gendarme qui faisait les lettres, qui récupérait les butins et se chargeait de suivre les dossiers. Pour se couvrir, il avait pris la précaution de ne pas donner à ses présumés complices ses véritables noms et prénoms. Mais grâce à la collaboration du Palais et de ses présumés acolytes, les limiers de la DIC ont permis de le démasquer.

Les passeports diplomates étaient vendus entre 5 et 6 millions Fcfa. Ils ont tous avoué être en relation avec les deux agents du ministère des Affaires Etrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.