Videos – Bébés calcinés à l’hôpital de Tivaouane : Liberté provisoire pour deux incriminées

0

Du nouveau de l’affaire de l’incendie qui avait ravagé le service de néonatalogie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane. La sage-femme, Awa Diop et l’aide-infirmière, Coumba Mbodji bénéficient d’une liberté provisoire, informe Seneweb.

Fodé Dione, chef de division maintenance est, pour sa part, maintenu en détention.

Pour rappel, le jeudi 26 mai, un incendie a causé la mort de onze bébés à l’hôpital de Tivaouane. Le feu aurait été provoqué par un court-circuit électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.