Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly et Cheikh Oumar Diagne proches d’une liberté provisoire.

0
Le parquet ne devrait pas s’opposer aux demandes de liberté provisoire introduites par les avocats de Chelkh Abdou Mbacké Bara Doly et de Cheikh Oumar Diagne après leurs dr ditions dans le fond ce jeudi.
P lacé sous mandat de dépôt depuis le 10 juin pour offense au Chef de l’Etat, dif- fusion de fausses nouvelles et diffamation, le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly a été interrogé, hier, dans le fond par le doyen des juges. Comme l’a indiqué son avocat, Me Abdy Nar Ndiaye, Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly a «considéré »>, face au juge, «que si ses propos ont porté atteinte au Président de la République, il fait amende honorable et présente Yewwi askan wi (Yaw) a indiqué qu’en parlant du Président et de «souf », il faisait référence… au souf» de Le Dantec et de Lat Dior qui serait bradé. «Je suis un Républicain », a-t-il lancé par la suite. Presque au même moment, Cheikh Oumar Diagne, qui a bouclé hier son poème jour de détention préventive, a été in- terrogé dans le fond par le juge du deuxième cabinet. Après cette audition, ses conseils ont introduit une demande de li- berté provisoire. Selon les informations de Libé- ration, le parquet devrait donner un avis favorable aux deux demandes.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.