Grève illimitée à partir de ce mardi : Les transporteurs ne comptent pas reculer d’un iota

0

L’annonce d’un certain nombre des mesures fortes prises par le gouvernement après l’accident de Sikilo entre deux bus qui ont coûté la vie à 41 personnes et qui a fait plusieurs blessés le 8 janvier dernier, a été décriée par les professionnels du transport qui annoncent une grève illimitée à partir de ce mardi à minuit. A ce jour, ils ne comptent pas reculer d’un iota.

Au micro de PressAfrik, qui a effectué un reportage à la Gare des Baux maraîchers, certains chauffeurs sont revenus sur les mesures du gouvernement avec l’arrêté interministériel portant interdiction de circuler pour les véhicules de transport public de voyageurs sur les routes interurbaines entre 23 h et 5 h du matin, l’interdiction de porte-bagages supplémentaire, l’augmentation du prix du gasoil entre autres. Les partisans de Alassane Ndoye se veulent clairs, « nous irons en grève s’il plaît au bon Dieu…la grève aura un impact positif dans ce pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.