Incitation à la violence: l’appel fort du ministre Victorine Ndeye aux mères de famille. 

0

La ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Victorine Anquediche Ndeye, a présidé ce 28 janvier à Kaolack, l’Assemblée générale de la Coordination des unions diocésaines des associations féminines catholiques du Sénégal ( Cudafcs). Une occasion qu’elle a saisie pour lancer un appel aux mères de famille face aux Incitations à la violence qui guettent les jeunes.

 » Chères sœurs, nous avons une responsabilité sur l’avenir, alors que le mal recueille de plus en plus de fidèles, au moment où l’on oublie que le Sénégal est au dessus de tous, il est important de faire appel aux mères que nous sommes. Je vous exhorte à porter un sacerdoce en l’occurrence le retour à la foi de nos enfants qui, face aux nombreuses troubles que vit notre société, sont manipulés par des loups, alors que la parole divine est douce et pleine de vérité  » a expliqué la ministre.

Revenant sur sa situation personnelle vécue en tant que femme et politique, elle a incité ses consoeurs à ne pas se laisser abattre et à persévérer pour sauver les jeunes et les canaliser dans le  » droit chemin « , celle de la vérité.

« Je suis une femme chrétienne comme vous, maire de la commune de Niaguis, ministre de la République, je fais face à l’adversité pour la défense de ma position et les principes auxquelles je crois. J’ai été attaquée, insultée, calomniée, j’ai reçu été victime de mon choix, celui de faire de la politique, et je l’ai assumée, car je crois être dans le vrai » a conclu la Ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire.

Monseigneur Martin Boucar TINE, l’Évêque de Kaolack qui a lancé le démarrage des travaux de l’assemblée générale triennale a appelé les membres de la coordination des unions diocésaines des associations féminines catholiques du Sénégal a injecter du sang neuf pour apporter beaucoup plus de dynamisme à la structure.

 » Il est important de faire tout celà dans l’humilité, la charité et la vérité sans détour sans animosité. En effet, nous sommes aujourd’hui à une période qui requiert dans l’église, transparence et vérité. Aussi à tous les niveaux de notre vie ecclésiale, nous devons nous astreindre à celà pour plus de sérénité et de confiance » a-t-il conseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.