Invalidé par le conseil constitutionnel: Ndiack Lakh reste engager pour le Sénégal

0

La candidature de Ndiack Lakh n’est pas passé au niveau du conseil constitutionnel. Il a a eu à valider seulement 20377 parrains et n’a pas ainsi atteint le seuille du minimum de 0,6% du fichier électorale.

« Je vous informe que notre candidature a été invalidée par le Conseil constitutionnel avec près de 20377 parrains validés et plusieurs milliers non reconnus » a déclaré le président du partie PENC sur sa page Facebook.

Et l’ancien candidat à la mairie de Mermoz Sacré-Cœur d’adresser ses remerciement « solennellement tous ceux qui étaient à mes côtés pour atteindre ce résultat ».

Selon lui « cette expérience a été enrichissante pour notre nouveau Parti PENC en tout point ». tout en revenant sur sa rencontre avec ses « compatriotes en zones rurales, urbaines et dans la diaspora tout au long de l’année et cela m’a permis, personnellement, de regarder le Sénégal tel qu’il est, de nommer les problèmes sans détour, de regarder ce qui marche et ce qui pourrait être amélioré ».

Par ailleurs Ndiack Lakh a tenu à remercie « les militants et sympathisants de PENC ainsi que l’ensemble des Sénégalais pour leur confiance, leur soutien et leur mobilisation autour de notre ambition pour notre pays ».

« Je reste plus que jamais engagé pour un véritable changement, celui d’un Sénégal réconcilié, un Sénégal pour tous, un Sénégal juste, souverain, solidaire, avec une forte économie domestique et ouvert sur le monde » lance-t-il ses nombreux sénégalais qui se sont intéressés à sa candidature.

Et les invite « de continuer à croire en notre avenir commun, celui d’une nation rassemblée, plus forte, à même de porter de grandes ambitions ».

« Je reste déterminé à apporter ma contribution à notre avenir commun et vous donne rendez-vous très bientôt » termine-t-il son texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.