Kaolack: Assemblée générale du RBFS : les acteurs écartés- le bureau sortant blamé de préparer une agression.

0

Les dirigeants actuels du Regroupement du bureau des ferrailleurs du Sénégal s’opposent catégoriquement à ma candidature. Depuis la disparition du défunt président du RBFS, le vice- président et son équipe vont tout ce qu’ils veulent de Regroupement sans se soucier de l’intérêt général des ferrailleurs du Sénégal. La preuve, depuis que j’ai déclaré ma candidature à l’Assemblée général qui a été prévue le 18 décembre dernier, ils s’y opposent et préparent un un hold-up des élections.

Deux voir trois personnes qui font parties du bureau sortant, disent qu’elles sont les seuls à choisir les candidats qui doivent participer à l’élection. Et ce qui est contraire aux textes et règlements de notre Regroupement. Il y a des gens qui sont derrière moi et ils veulent que je dirige le regroupement national des ferrailleurs du Sénégal.

D’ailleurs, le bureau sortant et moi étions appelé par le sous-préfet de Diamniadio et le commandant de la Brigade de ladite localité. A près une séance d’explication, ils avaient instruit au bureau sortant d’appliquer les textes et règlements du regroupement qui me permettent en tant que membre du RBFS de participer aux élections et de déposer ma candidature. J’ai également interpellé les autorités du ministère de l’intérieur sur la situation et ils doivent réagir pour éviter tout problème car il y’aura plus de 300 personnes qui vont prendre part à cette assemblée général.

C’est en 2020 pendant la Covid que j’ai créée le regroupement national des ferrailleurs. Je connais parfaitement le secteur donc avant d’organiser une assemblée général, ils faut tout préparer au préalable et renseigner sur le déroulement des votes et faire des bulletins.

Aussi j’interpelle les autorités à prendre leur responsabilité par rapport à ce forcing orchestré par le bureau sortant du RBFS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.