Kaolack: Au marché au poisson l’insalubrité pose de réels maux et l’AUMAPOK interpelle l’ONAS et la Municipalité…

0

En cette période de saison de pluies, le marché au poisson de kaolack est insalubre . Certaines marchandises comme les aliments, notamment les légumes et les crudités se vendent à même le sol sans aucune mesure d’hygiène. Ce manque d’hygiène pourrait constituer un sérieux problème de santé publique si les autorités communales n’’interviennent pas les autorités communales ne se soucient pas de l’hygiène de ce marché au poisson , mais que, ce qui les préoccupe, c’est les recettes collectées. C’est la déclaration de l’Association des Utilisateurs du Marché au Poisson de Kaolack (AUMAPOK) face à la presse ce dimanche.

 » Toutes les promesses annoncées par l’actuel Maire Sérigne Mboup pour la bonne marche de ce grand point de vente de poissons au niveau de la région de ne sont pas respectées.
Nous sommes écœurés par la mauvaise gestion de l’ONAS. Ici tous les tuyaux sont cassés ce qui fait qu’aujourd’hui le marché au poisson de kaolack est envahit par les eaux de fosses septiques.

Ce lieu se trouve dans la boue même pendant la saison sèche  » a dénoncé Malick Diaw, 4ème vice président de l’Association des Utilisateurs du Marché au Poisson de kaolack ( AUMAPOK)
Les légumes, et autres aliments accessibles aux citoyens, les tas d’immondices et les eaux stagnantes s’entremêlent. Les vendeurs conscients du risque sanitaire qu’elles encourent, accusent les autorités communales de ne pas assumer leur responsabilité. Ces dernièrs ont également souligné que le service régional d’hygiène
n’a pas assurer la tâche qui leur est assignée. Il y’a un manque de volonté totale concernant l’entretien du marché par la mairie a t- il ajouté.

 » Presque toutes les activités économiques sont au ralenti. Un manque énorme à gagner pour la plus part des vendeurs de poissons. Beaucoup de clients ne viennent plus acheter de poissons vu l’état de la route qui mène au marché au poisson de kaolack.

Nous ne sentons plus d’interactions économiques. Ceux qui pourraient avoir des conséquences négatives sur le développement du marché  » a souligné M. Diaw . A ce sujet , nous interpellons le maire Sérigne Mboup et l’Office National d’Assainissement du Sénégal ( ONAS) à apporter des solutions si non ils vont passer à la vitesse supérieure

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.