Kaolack : Journée de réflexion de l’association BET-SET autour de la problématique de financement des jeunes face à l’immigration irrégulière.

0

BËT – SET L’AURORE une association qui accompagne les jeunes et femmes , qui aspirent d’être chefs d’entreprises a organisé ce mercredi 14 février 2023 dans la salle de conférence de la dite organisation une journée de réflexion multi-acteur sur les risques de financement des jeunes face à l’immigration irrégulière.

 » Vous savez le problème de l’immigration irrégulière c’est un phénomène qui devient de plus en plus récurrente au niveau du Sénégal mais particulièrement dans l’ensemble du continent Africain de manière générale. C’est un phénomène dont les causes sont là ; parce que , on sait qu’à chaque année selon les statistiques plus de 100000 voir 300000 jeunes de toutes catégories confondues qui arrivent sur le marché de l’emploi et trouvent des difficultés à leurs insertions socio-économiques parcequ’il y a pas assez de mesures d’accompagnements pour donner des réponses efficaces et durables à leur insertion qui permettant à tous ces jeunes de pouvoir trouver du travail descent  » a soutenu Bouna Mané , président de l’association BËT- SET L’AURORE  » à l’occasion d’une journée de réflexion sur les risques de financement des jeunes face à l’immigration irrégulière tenue ce mercredi.

L’association BËT- SET L’AURORE condamne fermement tous ces jeunes qui s’adonnent a ces pratiques non autorisées a rappelé M Mané.
 » Vous savez également que celà comporte beaucoup de conséquences . D’abord il y les enormes pertes de vie humaine, ensuite la fuite de la main d’œuvre mais surtout la réticence de plus en plus des Institutions financières parce que vous savez que quand ces dernières financent les jeunes, souvent ils partent avec ce qui explique les énormes crédits en souffrance et dans ces institutions financières. Mais d’ailleurs ces conséquences sont lourdes surtout aux autres jeunes qui viendront déposer leurs dossiers de demande de financement qui finalement ont du peine à être financer et celà va augmenter un nombre au non accessibilité de financement à conclu Bouna Mané.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.