Kaolack : La famille de Elhadji Cheikh Abdou Hamid Kane et l’association Jamiyyatou Ikhwani ÇAFA ont procédé ce dimanche au coulage de l’esplanade de la mosquée de Elhadji Cheikh Abdou Hamid Kane.

0

 » Nous réjouissons d’être là aujourd’hui auprès du khalif général de la famille Elhadji Abdou Hamid Kane, Sérigne Babacar Sy Kane par ailleurs imam Ratib de la grande mosquée de kaolack entouré par les membres de la famille de Elhadji Cheikh Abdou Hamid Kane. Ce dernier nous a convié la charge des travaux de rénovation et de construction des édifices de la famille Kane de Léona kanène. La vision de Sérigne Babacar Sy Kane est à saluer à sa juste valeur, il a apporté beaucoup d’innovation dès son arrivée d’abord par la réhabilitation du mausolée de Elhadji Cheikh Abdou Hamid Kane. Ce lieu est complètement réhabilité et devenue neuve » a indiqué Baba Ndiaye président de l’association Jamiyyatou Ikhwani ÇAFA ce dimanche face à la presse en marge de la journée de coulage de l’esplanade de la mosquée de Elhadji Abdou Hamid Kane. Il faut dire que Elhadji Cheikh Abdou Hamid Kane était le premier érudit qui s’est installé ici à Kaolack et qui a accueilli les autres chefs religieux mais également c’est lui qui a posé la première pierre de la grande mosquée de Paris. Ce qui est important de noté si aujourd’hui on est là a rappelé M. Ndiaye.  » Après plusieurs étapes de vérifications d’arriver à un niveau réalisations et jusqu’à un niveau de coulage de cet esplanade et afin d’aller vers d’autres étapes des projets et programmes initiés par le khalif général de la famille de Elhadji Cheikh Abdou Hamid Kane qui est également imam de la grande mosquée de kaolack. Nous remercions gratuitement le Chef de l’État le président Macky Sall qui a prit en charge et globalement la reconstruction de la grande mosquée de kaolack qui est en construction et dans 6 mois nous souhaiterons y prier d’ici la Tabaski inch- Allah .L ‘arrêt provisoire des travaux de la grande mosquée est dû tout simplement lié aux problèmes techniques . Comme c’est une grande infrastructure dont nous estimons que sa durée de vie est estimée à 100 ans donc il faut nécessairement que toutes les dispositions soient prises. Les études de sol ont été faite et quand on a creuser 2 à 3 mètres de fondations beaucoup d’eaux ont coulé. Celà a été réglé Parce que nous avions conclu avec le bureau technique qu’il faut mettre du ciment marin avec du béton noir pour pouvoir relever les fondements. Mais plus tard il a été constaté par le bureau contrôle que les minarets ne peuvent pas être dans le même fondement que la mosquée. C’est des minarets de plus 40 mètres. Ce qui fera au total 4 minarets et ils doivent être plus profond et chaque minaret doit avoir sa propre fondement Et inch- Allah d’ici 10 les travaux vont s’accélérer et que notre souhait d’ici la Tabaski qu’on puisse inauguré  » a avancé Baba Ndiaye. L’esplanade son plan est a un coût global de 151 .000.000 fr Cfa dont les travaux sont estimés pour une durée de 6 à 8 mois et nous espérons son inauguration se fera en même temps que celui de la grande mosquée de kaolack.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.