Kaolack : Le coordonnateur du LSS et président de la commission communication départemental de la COALITION BBY estimé que toute toute les parties – prenantes doivent aller au dialogue.

0

Lors de son face à face avec la presse nationale , le président Macky Sall a tendu la main aux acteurs politiques pour une combinaison dans le cadre de l’élection présidentielle de 2024. Ainsi le coordonnateur régional du Parti Libéralisme Social Sénégalais « LSS » de Samuel Sarr par ailleurs président de la commission communication départemental de la COALITION BBY de kaolack. Ce dernier était face à la presse ce vendredi pour inviter toutes les parties- prenantes de participer à ce dialogue pour spécifier non seulement une date mais d’organiser une élection présidentielle paisible et inclusive.  » Le respect des Institutions en politique est crucial pour assurer le bon fonctionnement de la démocratie. Le conseil constitutionnel et les organes exécutifs jouent un rôle essentiel dans la garantie de l’ordre et de la stabilité. Le respect de ces institutions implique de reconnaître leur légitimité et de suivre les règles et procédures établies. Celà contribue à éviter les abus de pouvoirs . Le non -respect des Institutions peut entraîner une crise politique et miner la confiance des citoyens dans le système démocratique » a expliqué Samba Sadji , coordonnateur du Parti Libéralisme Social Sénégalais « LSS » . Pour lui, il est donc primordial que les acteurs politiques montrent du respect envers les institutions pour attester une gouvernance démocratique efficace. Samba Sadji à toutefois indiqué que toutes les parties – prenantes doivent aller au dialogue pour discuter et déceler une date afin d’organiser une élection présidentielle libre , paisible , transparente inclusive et démocratique. Se précipiter pour organiser une élection serait une catastrophe pour l’avenir de notre cher pays le Sénégal.  » Les acteurs doivent viser l’intérêt général et abjurer de côté l’intérêt crypto personnel pour mener à bon port notre pays . Le président Macky Sall ne doit pas démissionner pour préserver l’image du pays . Son rôle est d’organiser l’élection présidentielle de 2024 même si ça sera après le 3Avril date de la fin de son mandat. Les parties – prenantes doivent préserver ce pays mien dont le limon entre dans la composition de nos chaires. Alors soyons – unis autour de l’essentiel et respectons les institutions. L’insoumission nous mènera sans nul doute vers l’avilissement a conclu Samba Sadji.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.