Kaolack : Mauvais état des routes aux Parcelles Assainies , les usagers sont agacés.

0

En cette approche de la saison pluvieuse, la dégradation avancée de certaines artères de la commune de kaolack, devient de plus en plus évident. C’est le cas de la route des Parcelles Assainies qui va de la nationale jusqu’à l’intérieur dudit quartier. Piétons, motocyclettes , automobilistes et autres usagers sont agacés de la situation qui ne trouve pas de réponse jusqu’à présent selon Bouna Mané notable dans ce quartier.

 » En empruntant cet axe distant de quelques centaines de mètres de la route nationale n° 1, l’on peut facilement passer au moins 20 à 30 mn . Nous perdons beaucoup de temps à cause de son état désastreux et des manœuvres à faire pour éviter les nids de poules qui jonchent la route. A certains endroits, il n’y a pratiquement pas de goudron,  » a t-il ajouté.
Sur la route, les eaux de pluie stagnent partout par manque d’évacuation. Il s’agit là d’une situation déplorable que les usagers de cet axe routier déplorent depuis plusieurs années sans qu’une moindre solution leur soit apportée, compromettant ainsi leur libre circulation. Cet axe qui facilite l’accès au centre ville et aux commerces , mais également le transport des marchandises est abandonné par les autorités locales ,dénonce M. Mané

 » La population des Parcelles Assainies et surtout ceux qui empruntent régulièrement cet axe pour leur diverses activités, se plaignent de cette situation. Les motocyclettes et automobilistes acceptent de moins en moins d’entrer à l’intérieur du quartier ce qui fait que les usagers sont obligés de marcher pour regagner leur domicile.

Comment comprendre qu’une route d’une importance capitale ne puisse faire l’objet entretien depuis plusieurs années ? Les accidents de motocyclistes et taxis sont fréquents sur cet axe justement à cause de sa dégradation très avancée  » s’interroge Bouna Mané.

C’est ici le lieu d’interpeller la Mairie que dirige M. Sérigne Mboup que la circulation est pénible tout comme sur la route de Mérignac qui sépare les quartiers de Sarah- Boustane et autres routes inter- urbaine de la commune de kaolack. Nous invitons le Maire de procéder rapidement à la réhabilitation de ces routes avant les premières pluies a plaidé Bouna Mané notable dans ce quartier part ailleurs président de BET- SET ,une structure de développement local dans la ville de Mbossé Coumba Djiguèn.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.