Khelcom Biram / Guinguinéo: La mairie fait face au manque de salles de classes au niveau du lycée.

0

Les problèmes qui gangrènent le secteur de l’éducation préoccupent le maire de la commune de Khelcom Biram et l’ensemble des conseillers municipaux . Ils ont construit deux salles de classes avec le concours de l’entreprise en charge des travaux de l’Autoroute à péage qui a traversé la commune de Khelcom Biram. La cérémonie de réception des deux salles de classes et la pose de première pierre de la 3ème salle a eu lieu ce vendredi en présence des autorités Étatiques et éducatives de la région de kaolack.

 

 » Nous félicitons le corps enseignant, le principal et l’ensemble de son équipe remercier aussi l’inspecteur d’académie de kaolack, Siaka Goudiaby qui a honoré de sa présence en compagnie de l’IEF de Guinguinéo. Pour ce qui de ces réalisations nous on a utilisé le contexte de la responsabilité sociétale de l’entreprise. Vous êtes pas sans savoir que l’entreprise en charge des travaux de l’Autoroute à péage passe par la commune de Khelcom Biram Et dans le cadre de cette démarche, nous avons mis le paquet pour que les Chinois puissent construire au niveau du lycée deux salles de classes qui est une nécessité car le lycée est une nouvelle création afin que le CEM abrite assez de salles de classes. Cette réalisation permettra aux élèves de ne pas avoir de soucis. Il est de notre devoir en tant que Maire de la commune d’accompagner ce lycée  » a indiqué Diarraf Alassane Ndao, maire e la commune de Khelcom Biram ce vendredi lors de la cérémonie de l’inauguration de ces bijoux. Ce geste a été bien appelé par l’ensemble des conseillers municipaux. Après la réception de ces deux salles de classes, nous avons ensuite procéder â la pose de première pierre de la 3 ème salle de classe. L’entrepreneur a donné l’assurance que d’ici 4 mois la salle sera construite. Et en 2024 nous allons encore procéder à la construction de deux autres salles de classes ; parceque vous savez que nous avons l’obligation de mettre les potaches et le corps enseignants dans de bonnes conditions de travail a ajouté M. Ndao. » Les collèges et les lycées sont du domaine du compétence du conseil départemental mais nous n’avons pas cette vision. Moi je suis de pure produits de Khelcom Biram ; moi mon souci c’est accompagner tous les élèves et enseignants à ce que tous les conditions soient réunis. Nous allons utiliser aussi notre carnet d’adresses faire le lobbying qu’il faut et le plaidoyer partout pour que ce lycée puisse être parmi les 25 lycées qui seront construits d’ici 2025. Nous avons de bon espoirs cag nous avons l’appui de l’inspecteur d’académie et le ministère de l’éducation  » a annoncé Diarraf Alassane Ndao, maire de la commune de Khelcom Biram.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.