Le calme revient à l’UCAD après une « médiation » des policiers au front

0

Après de vifs affrontements entre étudiants et forces de l’ordre, le calme semble revenir à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)qui a connu une chaude matinée.

Aprsè des heures d’affrontements, ceux sont les étudiants eux-même qui se sont dirigés vers les policiers, les bras croisés scandant « nous voulons la paix » ou encore, « nous voulons discuter ».

« Nous voulons le retrait des forces de l’ordre, de l’université de Bambèy », lance un étudiant devant les policiers qui ont prêté une attention particulière aux propos des contestataires. Un autre étudiant de déclarer devant les pandores : « nous manifestons notre mécontentement parce que nous voulons que ce qui se passe à Bambey se règle le plus rapidement possible ».

Faisant preuve d’un professionnalisme remarquable, le commissaire de lancer un message fort aux étudiants après les avoir écoutés. « Nous avons entendu votre message. Mais ce n’est pas en jetant des pierres que vous devez exposer vos doléances. Vous pouvez vous faire entendre autrement, mais pas casser des biens appartenant à autrui », sermonne-t-il, non sans préciser :  » nous avons bien perçu votre message, vous pouvez maintenant retournez chez vous ».

L’agent de police de rassurer les étudiants contestataires qui réclament le retrait des policiers de l’UADB :  » Nous allons envoyer un message à l’autorité pour transmettre vos revendications ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.