LES FORCES ARMÉES SONT LE MODEL PAR EXCELLENCE DU VIVRE ENSEMBLE ET DE LA STABILITÉ DU PAYS

0

La journée des Forces armées a été célébrée conformément au calendrier Républicain ce 7 novembre sous la présence effective du Chef Suprême des armées à l’Etat-Major général. Pour cette édition 2023 le thème choisi est  » Les Forces armées au cœur de la cohésion nationale ».

La cohésion nationale qui fonde et donne corps au processus de construction d’une Nation forte et prospère, et fait référence à l’unité et à la solidarité qui animent la nation à travers ses différentes composantes.

C’est dans ce sens que le Président Macky Sall dans son allocution a salué ce rôle prépondérant que jouent les forces armées dans la cohésion et la sécurité du pays.

 

« La Journée qui nous rassemble ici n’est pas un simple rituel. Au-delà du cérémonial, elle est surtout l’occasion d’une introspection sur la vocation du soldat dans la société, parce que nos Forces armées, par leur mode de recrutement sur l’étendue du territoire national, sans discrimination aucune, incarnent la Nation dans toute sa diversité.

D’où la pertinence même du concept Armée-Nation, qui inspire le thème de cette édition : les Forces armées au cœur de la cohésion nationale.

Ce thème est d’actualité et nous interpelle, parce que nous vivons dans un monde dangereux ; un monde exténué par l’abime de la guerre ; un monde de turbulences et d’incertitudes ; un monde marqué par la crise des valeurs.

Aux défis et menaces classiques, s’ajoute, de nos jours, une violence inouïe : violence physique, violence verbale, violence morale, portée et amplifiée à grands débits par les réseaux virtuels » s’est exprimé le chef de l’Etat Macky Sall.

 

Autant de facteurs déstabilisants et blessants à plus d’un titre. Ils sapent les fondements de l’Etat et de la République, portent atteinte à la cohésion nationale et nuisent à l’honorabilité d’honnêtes citoyens.

« Voilà pourquoi, dans une société qui se veut libre et démocratique, liberté et responsabilité doivent aller de pair, afin que nul ne puisse se croire au-dessus ou en marge de l’Etat, de la Nation et de la République. C’est ainsi que l’œuvre de construction nationale se fortifie. Je salue, à cet égard, la vocation de nos Forces armées d’être le réceptacle harmonieux de toutes nos diversités socio-culturelles, dans le culte du devoir, de l’excellence et du mérite. Sous les drapeaux, peu importe qui l’on est et d’où l’on vient. Sous les drapeaux, toutes les différences et les diversités s’effacent pour faire place à l’esprit de camaraderie et de fraternité d’armes ; un esprit que nous devons cultiver et enseigner au-delà des Armées, par l’éducation au civisme et à la citoyenneté. C’est notre vivre ensemble et notre destin commun qui le commandent » rappelle le Chef de l’Etat.

« M’adressant à vous, élèves-officiers de la Promotion colonel El Hadj Mamadou TOURE

Feu le colonel El Hadj Mamadou TOURE, incarnait la plénitude de l’officier de l’air. Sa mort en service commandé est l’épilogue révélateur du dévouement et du sens élevé du devoir qu’il mettait dans l’exercice de sa mission.

Quant à Feu dentiste colonel Mbaye Khary DIENG, conformément au serment d’Hippocrate, il a consacré toute sa vie professionnelle au service de son prochain, y compris dans ses tâches de Coordonnateur du Programme multisectoriel de lutte contre le vih-sida au sein des Forces de défense et de sécurité.

En vous exhortant à suivre les traces de vos parrains, je souhaite plein succès à vos carrières respectives ».

 

Le Président Macky Sall n’a pas manqué de rappeler aux officiers, sous-officier et militaires du rang de toujours rester fidèlent et d’assurer la sécurité et la cohésion nationale.

« En tant que Chef suprême des Armées, j’ai partagé avec vous pendant plus d’une décennie ma vision et ma passion de servir notre pays, et l’ambition de le doter d’un outil de défense performant, à la hauteur des défis de l’heure.

Je voudrais, en cet instant solennel, vous redire toute ma confiance et ma satisfaction ; vous remercier et vous féliciter vivement pour le travail que nous avons accompli ensemble.

L’année prochaine, mon successeur sera là, devant vous, assurant la continuité de l’Etat, de la Nation et de la République.

En Chef suprême des Armées en vertu de la Constitution, il vous commandera, et vous lui obéirez.

Ainsi, vous resterez fidèles à la tradition démocratique et républicaine de notre pays.

Ainsi, au milieu des tumultes, je suis confiant que notre cher Sénégal continuera d’être un havre de paix, de sécurité et de stabilité, comme le dit notre hymne national.

« Sénégal, nous faisons nôtre ton grand dessein :

Rassembler les poussins à l’abri des milans

Pour en faire, de l’est à l’ouest, du nord au sud,

Dressé, un même peuple, un peuple sans couture… ».

Y. A. F

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.