Les journalistes et techniciens de la presse formés sur la maîtrise de l’information classée secret défense.

0

Une session de renforcement de capacités des acteurs de la presse a été organisé du 23 au 28 octobre dernier, au Centre d’entraînement tactique Capitaine Mbaye Diagne de Thiès. Une formation qui entre dans le cadre d’une politique de l’Etat-Major des Armées par le biais de la direction de l’information des relations publiques des Armées (DIRPA), afin d’outiler les acteurs de la presse dans le cadre de leur travail, notamment dans le traitement des informations relatives aux Forces de l’ordre et de sécurité.

Le Colonel Moussa Koulibaly, Directeur de l’information et des relations publiques des Armées (DIRPA) a apprécié la participation des hommes de médias, il pense que les journalistes seront à mesure de traiter certaines questions avec plus de responsabilité pour favoriser la stabilité, l’unité nationale, par rapport à la défense de l’intégrité territoriale. «Je vous félicite tous d’avoir répondu à l’appel et aussi d’avoir surtout fait preuve de bonne volonté d’abnégation pour essayer, un tant soit peu, de tirer quelque chose de cette formation qui a été initiée par l’état-major général des armées. Je vous encourage et j’espère que c’est le début d’un partenariat qui est déjà fécond, mais qui va se renforcer davantage entre la presse et les armées», a fait savoir le Colonel Moussa Koulibaly, le week-end dernier, lors de la cérémonie de clôture et de remise des attestations aux soldats de la presse à l’issue de cette formation.

 

En effet, le Colonel Koulibaly a félicité les encadreurs pour avoir pris toutes les mesures et dispositions afin de faciliter le séjour des journalistes et techniciens de la presse venus pour l’occasion. «L’un des objectifs de ce stage, c’est d’abord de permettre aux armées et à la presse de pouvoir être en contact, échanger sur des questions qui nous concernent tous : Les questions relatives à la sécurité, à la défense nationale aux traitements de certaines informations qui peuvent être protégées, et surtout permettre aux professionnels des médias, lorsqu’ils abordent désormais ces questions-là, d’être plus à l’aise», a expliqué le Colonel Koulibaly

Parlant de la formation militaire qu’à reçu les stagiaires il a salué l’engagement de ces derniers car n’est pas facile mais ils ont tenu bon. «J’ai vu beaucoup d’engagements de la part des journalistes. Ils ont pu faire des tirs au simulateur d’abord, ensuite aux champs de tirs, ils ont fait de l’ordre serré, ils ont pu toucher, un petit peu du doigt, des aspects liés à la vie militaire. Donc pour cela, je réitère mes félicitations. Et j’espère surtout que cela leur permettra désormais lorsqu’ils ont en face d’un soldat, d’en savoir un peu plus», sur sa vie. «Au-delà de tout ceci, nous sommes tous mus par le même destin. C’est pour cela que je dis, encore une fois, c’est d’abord le Sénégal qui nous importe tous. Donc, chacun de nous où qu’il soit, ce qu’il fait au quotidien doit aller dans le sens de renforcer la défense nationale, la sécurité nationale, l’unité nationale, la cohésion nationale».

Il n’a pas manqué de remercier tous les participants pour l’intérêt qu’ils ont eu pour cette formation et leur exprimer la disposition de l’armée à perpetuer c genre d’activités pour permettre de «renforcer ce sentiment d’unité, ce sentiment de cohésion entre les armée et la population civile à travers la presse», a soutenu le directeur de la DIRPA.

 

Le porte-parole des acteurs de la presse, Samba Niébé Ba, journaliste s’est exprimé au nom de tous ses confrères et confrères «Nous devons chacun ici dire merci à l’Armée nationale, à l’état-major et à la DIRPA pour cette semaine vécue qui a fait que les gens ont eu à connaître les difficultés et les problèmes de nos vaillants soldats, ensuite saluer aussi les présentations des modules qu’ils avaient à enseigner. Je pense que le feedback a été d’un niveau très intéressant. Parce qu’après la sortie de certaines présentations, il y a eu de fortes émotions».

Après 6 jours de formation les acteurs de la presse sont sortis avec une nouvelle vision par rapport aux forces armées.

Y. A. F

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.