Lutte contre l’insécurité : la gendarmerie lance l’assaut

0

La Gendarmerie nationale a engagé régulièrement d’importants moyens pour effectuer des opérations de sécurisation dans la capitale, notamment dans les zones criminogènes. Et au cours du dernier trimestre, plusieurs localités dont Hann Bel Air, Maristes, Cité Mermoz, Oukam, Almasies, Ngor, Yoff, Rufisque, Mbao, Keur Mbaye Fall, Keur Massar et Tivaouane Peulh ont été visitées.

Le communiqué de la gendarmerie, renseigne, que l’objectif visé est renforcer le sentiment de sécurité des citoyens à travers une offre sécuritaire de proximité qui favorise une interaction positive avec les résidents, les autorités locales administratives, religieuses et coutumières.

D’après la maréchaussée, les résultats enregistrés témoignent de la pertinence de ces opérations dont l’impact infléchit considérablement la perception de l’insécurité auprès des populations. Et au total, cent quatre-vingt-treize (193) personnes dont quatre (4) femmes ont été interpellées, pendant cette période, pour diverses infractions : exploitation illégale d’hydrocarbure, de débits de boisson, prostitution, usage et trafic de chanvre indien entre autres.

Plusieurs matériels et produits ont fait également l’objet de saisies dont trois cent soixante-quinze (375) bidons de trente (30) litres de pétrole, cinq (05) bidons de vingt (20) litres d’essence, trois (03) bidons de 20 litres d’acide chlorhydrique, douze (12) bouteilles de diluant, un (01) fut et vingt-deux (22) bouteilles d’alcool, du chanvre indien et du matériel servant à son conditionnement. Vingt-six (26) motos et sept (07) véhicules ont été aussi immobilisés pour des infractions au code de la route“, indique le communiqué de la gendarmerie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.