Mamadou Badio Camara : Ce qu’il faut savoir sur le nouveau Président du Conseil constitutionnel

0

Présenté par l’opposition comme un Magistrat acquis à la cause du Président de la République, Mamadou Badio Camara est un Magistrat expérimenté. Il aura la lourde tâche, avec ses collègues, de trancher le débat sur le troisième mandat.

Mamadou Badio Camara est désormais à la tête du Conseil constitutionnel. Le Président de la République a acté sa nomination par décret n° 2022 1573 du 1er septembre 2022.

Cette nomination n’est pas une surprise. Son accession à la présidence du Conseil avait déjà été annoncée par la presse. Et pour cause, le désormais ex-président de la Cour Suprême est l’un des Magistrats les plus expérimentés du Sénégal.

Son parcours est d’ailleurs brandi pour légitimer sa nomination. Après un diplôme à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM devenue ENA), Badio Camara a coché plusieurs cases aux niveaux des tribunaux de Grande Instance. De premier substitut au parquet de Dakar de 1977 à 1984, Badio Camara a été procureur à Ziguinchor et à Kaolack. De 1991 à 1993, il a dirigé la Cour d’appel de Dakar, avant de devenir substitut général de 1993 à 1998 puis procureur-adjoint à Dakar.

Le successeur de de Pape Omar Sakho a, de 1998 à 2008, fait un passage à la Cour de cassation comme conseiller puis secrétaire général. En 2008, il rejoint la Cour Suprême qu’il dirige après avoir été tour à tour Secrétaire général, président de chambre et Procureur général.

Mamadou Badio Camara arrive aujourd’hui au sommet de la magistrature dans un contexte où, certains membres de l’opposition le considèrent comme un homme de main du président Macky Sall. Parmi les griefs de l’opposition : l’énarque a rejeté des recours déposés par celle-ci dans le cadre notamment des contentieux pré-électoral.

Une chose est sûre : Badio Camara aura la lourde tâche, lui et les six autres sages du Conseil, de valider ou de rejeter la candidature du Président Macky Sall, si jamais ce dernier décide de se présenter en 2024, précise Seneweb.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.