Mbour: Le Lycée CALD remporte la finale du débat interscolaire sur changement climatique

0

Ce mercredi 22 Mai 2022, le Lycée Demba Diop de Mbour a accueilli la finale du débat interscolaire sur le changement climatique, organisé par Teranga Lab dans le cadre du projet Climate Média Collaborative. Cet événement a opposé le lycée Cheikh Ahmadou Lamine Dabo au nouveau lycée de Mbour, autour du thème « À l’aube de l’exploitation du pétrole et du gaz, quelle trajectoire le Sénégal doit-il prendre pour amorcer une transition énergétique juste ? ».

Les échanges, à la fois passionnés et bien argumentés, ont permis aux équipes de présenter leurs visions respectives sur la transition énergétique du Sénégal. Les discussions ont couvert divers aspects, des politiques énergétiques aux impacts environnementaux et socio-économiques.

À l’issue du débat, le lycée Cheikh Ahmadou Lamine Dabo a été couronné vainqueur. Le jury a loué la clarté et la pertinence de leurs propositions pour une transition énergétique équitable.

La finale a eu lieu en présence des autorités scolaires du département de Mbour, témoignant de l’engagement des institutions locales en faveur de l’éducation environnementale. Teranga Lab, par le biais du projet Climate Média Collaborative, vise à sensibiliser et à mobiliser les jeunes sur les enjeux climatiques.

Alexandre Guibert Lette, directeur exécutif de Teranga Lab, a souligné l’importance de telles initiatives. « Les débats interscolaires sont essentiels pour renforcer l’éducation environnementale. Ils permettent aux jeunes de développer une compréhension critique des enjeux environnementaux et de s’engager activement dans la recherche de solutions durables pour leur pays, » a-t-il déclaré.

La victoire du lycée Cheikh Ahmadou Lamine Dabo illustre l’intérêt et l’engagement des jeunes pour les questions environnementales et énergétiques. Ces débats offrent une opportunité de sensibiliser et de préparer les élèves à devenir des acteurs du changement.

Grâce à des initiatives comme celles de Teranga Lab, les jeunes Sénégalais sont mieux outillés pour comprendre et agir face aux défis environnementaux. Cette compétition montre que l’avenir de la transition énergétique repose en partie sur l’engagement de la jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.