Meeting interdit à Mbacké : Sonko dénonce une décision choquante et saisit la Cour suprême

0

Le Méga meeting de Pastef Mbacké est interdit par le préfet du département pour non-respect des formalités. Et Ousmane Sonko de dénoncer une forfaiture, annonçant la saisine de la Cour suprême, informe Senego.

Le leader de Pastef dénonce une forfaiture du préfet, auteur « de cette décision est choquante ». « En ouvrant les guillemets pour citer l’article 96 du code pénal du Sénégal en vigueur, comme base légale de « l’interdiction », le préfet du département de Mbacké, monsieur Amadoune Diop, a reproduit les dispositions, non pas du Code pénal, mais celles de la loi N*74-13 du 24 juin 1974, d’ailleurs abrogée, dans ses dispositions contraires, par l’article 18 de la loi N° 78-02 DU 29 janvier 1978 relatives aux réunions. Cette forfaiture ne passera pas! », a réagi le leader de Pastef.

Ousmane Sonko annonce que Pastef a saisi la Cour Suprême d’une requête en référé aux fins de l’annulation de ce qu’il qualifie de « honteuse décision ».

« En attendant la décision du juge des référés, le Mega Meeting de Mbacké reste maintenu ! Au préfet qui s’est courbé devant les ordres illégaux de ses supérieurs d’en assumer les conséquences devant l’histoire », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.