Mort d’Idrissa Goudiaby : Le Procureur de Ziguinchor annonce une 3e autopsie

0

Le corps d’Idrissa Goudiaby ne sera pas inhumé de sitôt. Plus d’un mois après avoir été tué dans les manifestations du 17 juin à Ziguinchor, ce conducteur de taxi continue d’alimenter la polémique sur les causes exactes de sa mort, informe Pressafrik.

Alors que la deuxième autopsie de son corps effectuée par des médecins engagés par sa famille établit une mort par balle, contredisant ainsi la première expertise commandée par le Procureur de Ziguinchor, ce dernier qui était face à la presse ce vendredi, a informé qu’il allait faire une troisième contre-expertise pour la manifestation de la vérité,

Dans ce dossier, le Procureur Pape Ismaila Diallo a entendu cinq témoins oculaires, dont quatre ont affirmé que la balle a touché Idrissa Goudiaby au cou sans identifier le tireur. Désormais, le ministère Public n’écarte aucune thèse et va ouvrir une information judiciaire. Un juge d’instruction sera ainsi saisi.

Le personnel soignant en place le jour du décès de Idrissa Goudiaby sera aussi entendu par le juge. Un appel à témoin a été encore lancé par le chef du parquet de Ziguinchor.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.