Premier lauréat du Prix Socrates : Ces actions sociales de Sadio Mané qui ont charmé le monde du foot

0

La dimension de Sadio Mané ne se mesure pas seulement au niveau des terrains de football du monde, mais également dans les œuvres sociales où il s’investit entièrement. Ce qui lui a valu d’être le premier lauréat du Prix Socrates de France football, qui récompense les joueuses et joueurs engagés dans des projets sociétaux et caritatifs. L’attaquant du Bayern Munich et de la sélection sénégalaise a été récompensé pour son investissement dans le développement de son village natal de Bambali, dans le sud du Sénégal, où il a notamment encouragé l’égal accès des garçons et des filles à la pratique du football. À l’issue d’un match de gala en juin 2022, il a également promis de doter d’une pelouse synthétique le terrain de football de ce village de Casamance.

Né le 10 avril 1992 au Sénégal, Sadio Mané a grandi dans une famille très pauvre et a décidé de devenir footballeur à l’âge de 10 ans, renseigne Seneweb. Mais l’enfant de Bambali, une bourgade de la région de Sédhiou, s’est vite fait remarquer, non seulement pour ses gestes techniques sur la pelouse, mais aussi pour ses actions sociales au service de sa communauté. En effet, « Nanthio », comme on l’appelle affectueusement au pays de la Téranga, le joueur du Bayern Munich (Bundesliga) est très apprécié au Sénégal où il n’est pas juste un impressionnant professionnel dévoué et adulé ou encore un buteur aux frappes chirurgicales redoutées, mais il est un homme au cœur d’or.

Il a, à son actif, un lycée ultra moderne qui a ouvert ses portes en octobre 2019 dans son village natal, polarisant 34 localités. Le coût de l’ouvrage est estimé à 152 892 100 F Cfa et constitue une fierté pour beaucoup de Sénégalais qui voient Sadio Mané comme footballeur modèle, discret et très sensible aux besoins de sa communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.