Présidentielle : Pape Mademba Bitèye scelle l’unité des braves.

0

Ce dimanche 22 Octobre, Kaolack a vibré et a viré définitivement dans l’escarcelle du pouvoir grâce à l’adhésion d’un homme foncièrement altruiste dans le camp du premier ministre Amadou Ba en l’occurrence El Hadji Tamsir Biteye qui a misé sur le candidat de Benno Bokk Yaakar sous l’égide du Mouvement KREM du DG de la Senelec.

Un prétexte d’une célébration de l’avant- goût de la victoire triomphale en 2024 avec la présence de tous les kaolackois représentatifs et actifs dans le champ social, commercial et politique.
Une fierté contre la furie des écuries de la division.

 » La dynamique unitaire a été actée la démarche unitaire a fait la force de la coalition Benno Bokk Yakaar, elle fera sa gloire. Un bond politique bénéfique et révélateur des percées qualitatives de la coalition est notée dans la commune de kaolack grâce à la concorde et à la concordance des actions posées par Pape Mademba Biteye  » a expliqué El Hadji Tamsir Biteye qui a déposé armes et bagages dans la mouvance présidentielle.

Dans la fraternité basée sur le sentiment sacré d’appartenance à une même coalition, le ministre Mariama Sarr, le député Ahmed Youssouf Bengeloune, l’ancien président du conseil départemental Baba Ndiaye ancien président du Conseil départemental et le président du MTA El Hadji Bou Goumbala, les partis alliés ainsi  que tous les militants et sympathisants épris d’unité, seul gage de la réalisation du projet Amadou Ba, 5e Président de la République, se sont donnés la main.

 » La victoire est plus que certaine au soir du 25 février 2024. Si on travaille sans relâche pour relever le défi avec loyauté et engagement quelque soit le bouillonnement de l’événement, la moisson sera belle. En sa qualité de manager, le kremiste en chef a traduit sa vision de technicité dans la réalité politique pour une assise durable et une  Coalition viable, qui aujourd’hui favorise le retour au bercail de tous les frustrés indécis et sceptiques à cause de la division fratricide  » a martelé de plus belle El Hadji Tamsir Biteye.

Lucide, Pape Mademba Biteye a encore exhorté les militants plus particulièrement les jeunes, les étudiants et les femmes à faire comme slogan quasi religieux :  » gagner d’abord sa maison, ensuite son quartier et enfin sa localité. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.