Présumé bradage du Foncier universitaire : l’Etat réitère son attachement à la préservation des espaces et demande des comptes

0

Largement relayée, une information faisant suite à la vente des 3 ha de l’hôpital Le Dantec suscite beaucoup de commentaires sur une supposée « stratégie de bradage foncier de l’état du Sénégal, pour éviter un surendettement. La dernière en date est celle d’une partie de l’assiette foncière de l’École Supérieure d’Économie Appliquée (ESEA).

Réagissant à ce supposé bradage du Foncier universitaire, à travers un communiqué : l’Etat a tenu à réitérer son attachement à la protection et préservation des espaces. Sur instructions du Président Macky Sall, des comptes sont même demandés aux ministres et autorités concernés, déclare Leral.net.

Pour rappel et selon le leader du mouvement Gueum Sa Bopp, Bougane Guèye Dany qui a vendu la mèche de cette nouvelle opération, l’Etat aurait, par l’entremise du Gouverneur de Dakar, Al Hassane Sall cédé une partie de l’assiette foncière (8600 m²) de l’École Supérieure d’Économie Appliquée (ESEA) sis à Mermoz.

Cette nouvelle qui touche la réserve foncière de l’Université Cheikh Anta Diop aurait été cédé à un promoteur immobilier privé, dénommé Sertem Properties, pour la construction d’un immeuble à usage d’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.