Scrutin législatif : Les observations et recommandations de la MOE-COSCE

0

La Mission d’observation électorale du Collectif des organisations de la société civile pour les élections (MOE-COSCE) a fait son observation sur le déroulement du scrutin législatif du 31 juillet sur l’étendue du territoire national. Elle a, par ailleurs, reformulé quelques recommandations, rapporte Pressafrik.

Elle a souligné que les organes de gestion des élections se sont acquittés dans l’ensemble convenablement de leurs missions de sorte que l’organisation matérielle des élections a été plutôt «réussie» en ce sens qu’elle a permis l’expression sans entrave du droit de suffrage.

Elle a constaté que sur 15 listes de candidatures, 8 ont été définitivement validées avec cependant la recevabilité partielle des listes nationales des Coalitions Benno Book Yakaar et Yewwi Askan Wi. La mission a regretté la «perte de vies humaines» suite à l’interdiction et la répression des manifestations qui ont suivi l’invalidation de la liste nationale de la coalition Yewwi Askan Wi.

La Mission n’a pas manqué de faire quelques recommandations sur le processus électoral après avoir noté quelques dysfonctionnements. La Mission encourage les parties prenantes à s’inscrire résolument dans cette dynamique de pacification de l’espace politique.

La mission appelle les autorités électorales à publier les résultats du vote par bureau afin de «renforcer la transparence» des résultats du scrutin et ce dans des délais raisonnables.

2- Projections : L’inter-coalition Yewwi – Wallu attend 83 députés

La coalition Yewwi Askan Wi s’attend à engranger 83 députés, selon ses projections. Déthié Fall, leur mandataire national, face à la presse, a contredit Mimi Touré qui revendiquait la victoire de Benno Bok Yakaar hier. Ci-dessous quelques extraits de son discours rapporté par Igfm.

« Même sur les 30 départements proclamés par Mimi Touré, vous avez tous suivi ce qui s’est passé dans certains tribunaux . À Goudomp, Sédhiou, Tivaouane et Afrique du nord, les résultats ont été publiés et sont largement favorables à l’inter-coalition Yewwi-Wallu. Les chiffres donnent à l’inter coalition 55 députés sur les 112 qui étaient en compétition dans les départements au moment où on vous parle, sachant que dans certains département le décompte se poursuit.

Et si on cumule le nombre d’électeurs dans ces différents départements que nous avons gagnés, ça représente 55% du fichier électoral. Et les départements supposés gagnés par Benno ne représentent que 45%. Ils parlent plus du nombre de départements gagnés que de leur poids électoral. »

« En plus des 112 députés sur les départements, il y a 53 sur la liste nationale. Leur répartition dépendra du pourcentage obtenu par chaque coalition. Selon nos projections, qui vont se confirmer, sur ces 53 nous avons au moins 28 députés. Donc avec 55 députés (sur la liste départementale) plus les 28 (sur la liste nationale), l’inter-coalition Yewwi-Wallu aura 83 députés.

Elle aura donc une majorité au niveau de l’Assemblée nationale qui en compte 165. Donc retenez que le prochain président de l’Assemblée sera issu de l’inter-coalition Yewwi-Wallu et que donc la deuxième personnalité du pays viendra de cette inter-coalition. La prochaine opposition parlementaire sera Benno Bok Yakaar. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.