Sédhiou : La maison du pistolero de l’Apr saccagée après sa libération par la gendarmerie

0

Le militant de l’Apr, Lamine Seydi, qui a blessé par balles réelles deux personnes à Kandioungou, un village à Bounkiling dans la région de Sédhiou, dimanche dernier, a été libéré ce jeudi par les gendarmes. A la grande colère des jeunes qui ont saccagé ce vendredi sa maison.

«Nous voulons justice », scandaient ainsi vendredi les jeunes coléreux, après la prière du vendredi à Kandioungou, commune de Diaroumé, département de Bounkiling, région de Sédhiou.

La cible, El pistolero Lamine Seydi 50 ans, en fuite, dès les premières heures de la matinée, avait tiré des balles réelles sur deux individus. Il a été arrêté puis libéré par les gendarmes, rapporte Senego.

Les jeunes en colère ont investi son village et saccagé, sans autre forme de procès, sa maison. Les gendarmes intervenus, ont été repoussés par les jeunes qui ont barré l’entrée du village et brûlé des pneus.

Pour rappel, Lamine Seydi, proche Mouhamed Diaité, le président du conseil départemental de Bounkiling, est sorti, ce dimanche 17 Juillet 2022, de chez lui, arme à la main pour en découdre avec les villageois qui ont hué, la veille, le fils de son mentor politique. Ainsi, il a ouvert le feu et atteint deux personnes, Moro Ndiaye un militant de Pastef touché au bas ventre et Nfaly Cissé, un ouvrier atteint au pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.