Séismes en Turquie et en Syrie : Le bilan passe à plus de 3 500 morts et 13 000 blessés

0

Le violent séisme qui a secoué le sud et le sud-est de la Turquie, lundi, a fait 2 316 morts et 13 293 blessés, selon les données communiquées à 23 h 30 heure locale (21 h 30, heure de Paris) par l’AFAD, organisme public turc de gestion des catastrophes. Cela porte à 3 613 le nombre total de morts en Turquie et en Syrie, renseigne senego.

Le gouvernement syrien a pressé la communauté internationale de lui venir en aide, après le séisme qui a frappé le sud-est de la Turquie et le nord de la Syrie à l’aube, lundi 6 février, provoquant des destructions importantes et un lourd bilan humain. « La Syrie appelle les Etats membres de l’ONU (…) le Comité international de la Croix-Rouge et d’autres groupes humanitaires (…) à soutenir les efforts du gouvernement syrien pour faire face au séisme dévastateur », a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué. Le chef de la diplomatie syrienne Fayçal Moqdad a exprimé la volonté de son pays de « faciliter toutes les [procédures] nécessaires aux organisations internationales pour qu’elles fournissent une aide humanitaire », lors d’une réunion lundi avec des représentants d’organisations internationales opérant à Damas.

Un nouveau séisme de magnitude 7,5 a frappé le sud-est de la Turquie, à 11h24. Son épicentre est situé près de la ville turque d’Ekinozu, à une centaine de kilomètres au nord du premier. Il ne s’agit pas d’une « vraie réplique » de la secousse de la nuit, mais d’un véritable « second tremblement de terre qui aura sa propre séquence de répliques » dont la magnitude pourrait atteindre 6, a expliqué sur franceinfo Christophe Voisin, sismologue au CNRS. On ignore si cette autre secousse a fait de nouvelles victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.