Tension sur le ciment : Une spéculation des prix notée sur le marché

0

Le prix homologué du ciment est estimé à 67000 F la tonne à l’usine et 73000F chez le distributeur, selon le directeur du Commerce intérieur, Oumar Diallo. Seulement, la réalité sur le marché est toute autre. En effet, la tonne est vendue à 85000 FCFA chez les distributeurs, selon des consommateurs. Une situation qui indique que les mesures de régulation du ciment prises par arrêté 024750/MCPE du 09 septembre 2022 dans la région de Dakar à la suite de la tenue du Conseil national de la consommation du 07 septembre dernier n’est pas appliquée à la lettre.

Cependant, en raison de la crise, certaines unités de fabrication n’avaient plus de rentabilité selon le directeur général de la Sococim Youga Sow. « La Sococim est autour de 12000 tonnes par jour. Les ciments du Sahel entre 10000 et 11000 tonnes, les ciments Dangoté aussi sont dans cette tranche (7000 tonnes », renseigne-t-il). A l’en croire, il faut une augmentation de l’approvisionnement pour une quantité suffisante en ciment. Beaucoup de points de vente n’ont pas de ciment, c’est ce qui est à l’origine des spéculations, révèle-t-il. Dans quelques semaines, assure le directeur général, le marché doit être approvisionné pour permettre un équilibre et un respect des prix. Il assure que les 67000 F pour la tonne sont respectés au niveau usine sur le ciment 32.5, révèle Seneweb.

Sur l’exportation du ciment sénégalais, le directeur général signifie que la Sococim est à moins de 200 tonnes par jour et cela c’est juste pour éviter que le ciment ivoirien et burkinabé n’envahisse le Mali dans certaines parties. « Pour le moment 90% de la production est sur le marché local », conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.