Thiès: Dr Babacar Diop, le nouveau chef de gare

0

Les élections territoriales du 23 janvier dernier resteront à jamais gravées dans la mémoire collective des sénégalais et des thièssois en particulier. Après plus deux décennies, la capitale du rail a connu un renouveau à la tête de a municipalité avec l’émergence d’un nouveau leader. 

Dr Babacar Diop de la coalition Yewwi Askan Wi a battu contre tout attente le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) et non moins poulain de l’ancien manitou de la cité du rail, Idrissa Seck.

Yankhoba Diattara n’y a vu que du feu face à son challenger qui pourtant n’avait pas les faveurs des pronostiques. Sur les plateaux de télés et dans la presse en général, les analystes politiques annonçaient la victoire éclatante de « Mbourou Ak Sow ».

Durant les 14 jours de campagne, le candidat de la majorité qui a été à l’ombre de son mentor, au moment de ses grands succès face à Macky et face à Wade, affichait une assurance déconcertante.

Le ministre de l’économie numérique et de la télécommunication se pavanait les rues de la cité du rail la confiance débordante et sûr de sa victoire le soir du 23 janvier.

Mais il n’avait pas pris en compte le travail sous-terrain de Dr Babacar Diop et  la vague YAW. Au delà de ces deux points, la coalition s’est surtout appuyé sur la division du camps en face et de « Mbourou Ak Sow ».

Et à la surprise général au soir des élections locales, Thiès n’a pas échappé à cette vague qui a emporté BBY à Ziguinchor, Guédiawaye, Dakar, et Rufisque.

Pour la première fois depuis 20 ans, Idrissa Seck perd non seulement la ville de Thiès, mais également les trois autres communes. Une surprise pour beaucoup de personne et d’analystes, mais pas pour Dr Babacar Diop.

« A part moi personne ne croyait à ma victoire » avait même lancé le candidat de Yewwi Askan Wi sur les ondes de la RFM. Et selon lui « les thièssois n’ont pas digéré le « Mbourou Ak Sow » ».

Les protestations de Abdou Mbow et Diattara n’y pourront rien, la ville de Thiès a changé de camps et Idy a perdu son hégémonie dans la gare de Thiès.

A la tête de cette ville qui a une réputation de rebelle, on a désormais un rebelle qui s’est fait connaître par son engagement, sa témérité, sa fidélité et son discipline.

Elève, Dr Babacar Diop a été dirigeant au niveau du lycée El Hadji Malick Sy. Un costume qu’il a enfilé au niveau de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar où il est parvenu à devenir professeur.

La page Idrissa Seck a été tournée à Thiès au soir du 23 janvier 2022, année où il avait prédit sa retraite politique.

Et au même moment, les populations de Thiès ont choisi Dr Babacar Diop comme nouveau chef de gare pour qu’il mette leur ville sur les rails du développement.

Mouhamadou Sissoko

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.