Tournée Économique à Mbour : Cheikh Issa Sall demande un Programme Spécial pour la capitale de la petite côte et promet à Amadou une victoire éclatante à l’élection présidentielle

0

Dans le cadre de sa tournée Économique le premier ministre Amadou Bâ était hier à Mbour. Ainsi le directeur général de la caisse des dépôts et de consignations avec ses sympathisants et alliés ont réservé un accueil chaleureux au candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar. Une occasion pour le maire de mbour de rappeler au premier ministre Amadou Bâ la nécessité de booster davantage le cadre infrastructurel de la capitale de la petite côte afin de réaliser des records dans les différents domaines d’une économie locale très dynamique.

 

« Le rapport préliminaire du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat, paru en octobre 2023, classe le département de Mbour, en termes de populations, à la troisième place derrière Mbacké et Dakar avec 937 189 habitants. Quant on sait que près de la moitié des habitants sont établis à Mbour, il serait aisé de deviner la nécessité de renforcer la ville pour maintenir l’espoir suscité par les réalisations », a-t-il dit dés l’entame de son propos. Avant de saluer « la pertinence du chef du gouvernement en choisissant de rencontrer les acteurs du monde du tourisme, de la pêche et de l’artisanat dans la commune de Mbour relève d’une pertinence capitale »
Le maire de mbour est aussi revenu sur l’importance des réalisations consenties par la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et Zones Touristiques du Sénégal (SAPCO). « Je voudrais saluer l’engagement et le professionnalisme de ses agents ». Avant de vanter la beauté de la petite côte « nos belles plages au sable blanc, la douceur du climat et surtout l’ouverture des populations locales ont présidé du choix de la Petite-Côte pour accueillir le projet d’implantation de la première station balnéaire du Sénégal dès les années 1970 »
D’après lui, « aujourd’hui l’offre touristique se diversifie et s’étoffe davantage surtout avec l’implantation de la station balnéaire de Pointe Sarène, entre autres »
Toujours selon le maire de mbour, « la capitale de la petite côte en termes de mise à terre de produits halieutiques se place à la première place grâce à l’importance de sa flotte navale composée de marins aguerris et rompus à la tâche. La base de données des pirogues immatriculées fait état de près de 2000 embarcations à ce jour. Ainsi, la production halieutique de la ville inonde toutes les régions du Sénégal et est même exportée dans la sous-région »
Depuis quelques années, « malgré les crises conjoncturelles et la raréfaction des produits, l’État du Sénégal a fortement allégé le coût des équipements en subventionnant les moteurs des pirogues. L’introduction des embarcations en fibre de verre devrait, à terme, aider à la modernisation du secteur. », a-t-il fait valoir
Néanmoins, « dans le soucis d’améliorer la conservation des produits halieutiques, une chambre froide équipée des dernières technologies a été installée dans le quai de pêche pour éradiquer les pertes post-captures », a-t-il indiqué
Parlant du secteur artisanal Cheikh Issa Sall note « on assiste également à une floraison d’activités artisanales qui trouvent en la population du département un marché sûr et prometteur. L’artisanat local est également bien soutenu par les flux touristiques qui visitent régulièrement la ville. Le rayonnement artistique et artisanal de Mbour est à imputer surtout à sa diversité culturelle qui est sa première source d’inspiration »
Le maire de la commune de mbour a aussi salué l’attachement des différentes communautés linguistiques à leurs identités culturelles. « il y’a des Lébous, Sérères, Mandingues, Al-pulars, Maures, habitants des provinces du Pays Wolof. Ils ont également toutes ces minorités, originaires de tous les recoins de l’espace géographique de la Sénégambie, venues s’installer à Mbour depuis plus d’un siècle et demi » et le directeur général de la CDC d’ajouter « Ils ont formé une union fraternelle dans la diversité culturelle. Ces différentes communautés sont réparties dans des secteurs d’activités complémentaires pour impulser l’attractivité de cette ville en expansion continue depuis les années 1920 ».
La place importante qu’à occuper mbour du fait des nombreuses réalisations faites par son Excellence le Président de la République Macky SALL, aussi bien dans la ville que dans tout le département, « nous pousse désormais à parler de triangle Diamniadio-Mbour-Thiès » dit il
Et d’ajouter « Les réalisations, les projets en cours et surtout la perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz nous obligent à nous mettre à niveau et à prendre en compte les nouveaux paradigmes. Cette remise à niveau est nécessaire non seulement pour accroitre la résilience de la commune, mais également et surtout pour faire de Mbour un pôle moderne de services par excellence »explique Mr.Sall
Raison pour laquelle le maire de mbour, et DG de la CDC a fait un plaidoyer au nom des populations de la Commune de Mbour qui selon lui ont donné un écho favorable pour le Plan Sénégal Émergent impulsé par son Excellence le Président Macky SALL.
Concluant son propos Cheikh Issa Sall n’a pas manqué au titre d’exprimer les doléances des mbourois « Mbour demande un Programme Spécial ! Nous vous confions ici et maintenant, de manière solennelle et respectueuse, la responsabilité de sa matérialisation ! »

 

 

 

Dans le cadre de sa tournée Économique le premier ministre Amadou Bâ était hier à Mbour. Ainsi le directeur général de la caisse des dépôts et de consignations avec ses sympathisants et alliés ont réservé un accueil chaleureux au candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar. Une occasion pour le maire de mbour de rappeler au premier ministre Amadou Bâ la nécessité de booster davantage le cadre infrastructurel de la capitale de la petite côte afin de réaliser des records dans les différents domaines d’une économie locale très dynamique.

 

 

« Le rapport préliminaire du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat, paru en octobre 2023, classe le département de Mbour, en termes de populations, à la troisième place derrière Mbacké et Dakar avec 937 189 habitants. Quant on sait que près de la moitié des habitants sont établis à Mbour, il serait aisé de deviner la nécessité de renforcer la ville pour maintenir l’espoir suscité par les réalisations », a-t-il dit dés l’entame de son propos. Avant de saluer « la pertinence du chef du gouvernement en choisissant de rencontrer les acteurs du monde du tourisme, de la pêche et de l’artisanat dans la commune de Mbour relève d’une pertinence capitale »
Le maire de mbour est aussi revenu sur l’importance des réalisations consenties par la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et Zones Touristiques du Sénégal (SAPCO). « Je voudrais saluer l’engagement et le professionnalisme de ses agents ». Avant de vanter la beauté de la petite côte « nos belles plages au sable blanc, la douceur du climat et surtout l’ouverture des populations locales ont présidé du choix de la Petite-Côte pour accueillir le projet d’implantation de la première station balnéaire du Sénégal dès les années 1970 »
D’après lui, « aujourd’hui l’offre touristique se diversifie et s’étoffe davantage surtout avec l’implantation de la station balnéaire de Pointe Sarène, entre autres »
Toujours selon le maire de mbour, « la capitale de la petite côte en termes de mise à terre de produits halieutiques se place à la première place grâce à l’importance de sa flotte navale composée de marins aguerris et rompus à la tâche. La base de données des pirogues immatriculées fait état de près de 2000 embarcations à ce jour. Ainsi, la production halieutique de la ville inonde toutes les régions du Sénégal et est même exportée dans la sous-région »
Depuis quelques années, « malgré les crises conjoncturelles et la raréfaction des produits, l’État du Sénégal a fortement allégé le coût des équipements en subventionnant les moteurs des pirogues. L’introduction des embarcations en fibre de verre devrait, à terme, aider à la modernisation du secteur. », a-t-il fait valoir
Néanmoins, « dans le soucis d’améliorer la conservation des produits halieutiques, une chambre froide équipée des dernières technologies a été installée dans le quai de pêche pour éradiquer les pertes post-captures », a-t-il indiqué
Parlant du secteur artisanal Cheikh Issa Sall note « on assiste également à une floraison d’activités artisanales qui trouvent en la population du département un marché sûr et prometteur. L’artisanat local est également bien soutenu par les flux touristiques qui visitent régulièrement la ville. Le rayonnement artistique et artisanal de Mbour est à imputer surtout à sa diversité culturelle qui est sa première source d’inspiration »
Le maire de la commune de mbour a aussi salué l’attachement des différentes communautés linguistiques à leurs identités culturelles. « il y’a des Lébous, Sérères, Mandingues, Al-pulars, Maures, habitants des provinces du Pays Wolof. Ils ont également toutes ces minorités, originaires de tous les recoins de l’espace géographique de la Sénégambie, venues s’installer à Mbour depuis plus d’un siècle et demi » et le directeur général de la CDC d’ajouter « Ils ont formé une union fraternelle dans la diversité culturelle. Ces différentes communautés sont réparties dans des secteurs d’activités complémentaires pour impulser l’attractivité de cette ville en expansion continue depuis les années 1920 ».
La place importante qu’à occuper mbour du fait des nombreuses réalisations faites par son Excellence le Président de la République Macky SALL, aussi bien dans la ville que dans tout le département, « nous pousse désormais à parler de triangle Diamniadio-Mbour-Thiès » dit il
Et d’ajouter « Les réalisations, les projets en cours et surtout la perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz nous obligent à nous mettre à niveau et à prendre en compte les nouveaux paradigmes. Cette remise à niveau est nécessaire non seulement pour accroitre la résilience de la commune, mais également et surtout pour faire de Mbour un pôle moderne de services par excellence »explique Mr.Sall
Raison pour laquelle le maire de mbour, et DG de la CDC a fait un plaidoyer au nom des populations de la Commune de Mbour qui selon lui ont donné un écho favorable pour le Plan Sénégal Émergent impulsé par son Excellence le Président Macky SALL.
Concluant son propos Cheikh Issa Sall n’a pas manqué au titre d’exprimer les doléances des mbourois « Mbour demande un Programme Spécial ! Nous vous confions ici et maintenant, de manière solennelle et respectueuse, la responsabilité de sa matérialisation ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.